NOUVEAUTÉ!

RENÉE FLEMING - LA CONSTELLATION DE L'HORLOGE

Éditions Varia, collection « Musique », 2020, 210 p.                                                                     Prix : 23,95 $ 

                                                                                                                                         ISBN : 978-2-89606-158-7

Ce livre n’est pas une biographie. C’est un essai : le premier qui soit consacré à Renée Fleming. Figure centrale de la scène opératique des trente dernières années, elle investit bien sûr le vaste territoire de la musique classique, mais elle s’aventure aussi du côté du folk,du rock et du jazz. « C’est la meilleure chanteuse en Amérique », décrétait au tournant du siècle le compositeur André Previn! Un avis que partage l’auteur de cet ouvrage, qui tisse ici de la diva américaine un portrait sensible et débridé, ponctué d’échos, de clins d’œil – tous siècles mêlés – à des dizaines de personnalités significatives de la scène culturelle : d’Emily Dickinson à Kiri Te Kanawa, de Brad Mehldau à Michel Tremblay, de Richard Strauss à Madonna. C’est que Renée Fleming ne chante pas seule... Riche de la mémoire des voix du passé, soucieuse de transmettre son savoir à ceux et celles qui lui succéderont, curieuse du travail de ses contemporains, elle apparaît sans cesse en mouvement, portée par le désir de dire, l’urgence de créer. Profession : artiste !

NOUVEAUTÉ!

DALIDA - UNE ŒUVRE EN SOI

Éditions Alias, collection « Alias poche », 2017, 176 p.                                                                    Prix : 13,95 $ 

                                                                                                                                         ISBN : 978-2-924787-09-0

Dalida, c’est Andromaque et Blanche Dubois, Cléopâtre et Dalila, Rita Hayworth et Mistinguett. La rencontre en une seule femme de plusieurs personnalités mythiques, réelles ou fictives, qui ont toutes aujourd’hui valeur d’archétype. Chanteuse avant tout, actrice à ses heures, celle qui aura été l’un des plus grands monstres sacrés du music-hall d’après-guerre occupe désormais une place de choix dans la mémoire collective. Publié d'abord quinze ans après sa disparition, ce livre est le tout premier essai consacré à la créatrice de Gigi L'Amoroso. 

 

Un texte singulier, un regard lucide sur une artiste célèbre, mais néanmoins méconnue. Au-delà de l'anecdote, est mise en lumière ici l'extraordinaire complexité du personnage Dalida, un être dont l'existence et le travail s'enchevêtrent jusqu'à former une œuvre apparemment éclatée, mais forte pourtant d'une implacable cohérence.

LEÇONS DE LUMIÈRE

LETTRE OUVERTE À FRANÇOISE CHANDERNAGOR

Mercure de France, Collection « Essais », 2007, 128 p.                                                                  

                                                                                                                                           ISBN : 978-2-7152-2657-9

Madame, 
Si je vous adresse cette longue, très longue lettre, et si, loin de la cacheter, je la laisse circuler, c'est que j'aimerais partager avec quelques-uns de mes contemporains – et avec vous, bien sûr – les réflexions que m'inspire votre œuvre. Une œuvre que j'ai découverte par hasard et dont, je le sais aujourd'hui, je serais demeuré orphelin si d'aventure je ne l'avais pas rencontrée. 

Plus qu'une simple lettre ouverte à Françoise Chandernagor, le texte de Michel Rheault est une très belle lettre d'amour... À travers une analyse fine et sensible, il évoque les femmes de l'histoire de France devenues les personnages marquants de l'œuvre de l'académicienne, une œuvre qui lui a offert, écrit-il, une véritable «leçon de lumière». Les admirateurs de Françoise Chandernagor retrouveront dans ce texte à la fois érudit et vivant ce qui les a conquis dans tous ses romans, titre après titre, depuis L'allée du Roi.

SI JAMAIS LA MUSIQUE...

Écrits des forges, 2007, 127 p.                                                                                                                  p. 12,00 $                                                                                                                                                  ISBN : 2-89046-986-7

Deux suites poétiques. Deux suites distinctes. Pourtant, de l’une à l’autre, les accents d’un seul et même chant. Le chant de l’homme atteint d’un souffle au corps; le chant de l’homme au souffle suspendu.

 

« Nous arpégerons l’indicible
À distance
À l’écran
La carte du Tendre
Reformatée »

LEÇONS DE LUMIÈRE

LETTRE OUVERTE À FRANÇOISE CHANDERNAGOR

Éditions Nota bene, 2006, 132 p.                                                                                                         Prix : 13,95 $

                                                                                                                                          ISBN : 978-2-89518-244-3

Depuis L'allée du Roi, en 1981, Françoise Chandernagor construit, livre après livre, une œuvre forte et singulière. Finesse d'analyse, alliage d'érudition et de sensibilité, maîtrise absolue de l'écriture. D'un texte à l'autre, se dessine un art d'écrire et de voir qui en appelle à l'Histoire, s'ancre dans le présent, s'inscrit dans une perspective baroque. Une vaste partition, un immense opéra. Un tribut payé aux hommes d'hier, un cadeau pour ceux qui viendront.


Dans cet essai en forme de lettre ouverte, Michel Rheault nous livre sa lecture de l'œuvre de Françoise Chandernagor. Une œuvre dont chaque titre, à ses yeux, constitue ni plus ni moins qu'une leçon de lumière.

C'ÉTAIT ÉCRIT

Vents d'Ouest, Collection « Rafales »,  2004, 94 p.                                                                          Prix : 16,95 $

                                                                                                                                                  ISBN : 2-89537-076-1

C’'était écrit : la mort qui rôde ou qu’'on appelle, les signes avant-coureurs qu’'on remarque après coup. C'’était écrit : les méprises, les rendez-vous ratés, les coups d’'épée dans l’'eau. Un mot griffonné sur un bout de carton, un chiffre malvenu sur un relevé bancaire, l'’horreur à la une. Et le passé qui refait surface, cet instant où l’'on se regarde à distance. C’'était écrit : les affres de la fatalité. C’'était écrit : des textes tour à tour sévères et cinglants, tragiques et désabusés. Tendres, aussi. Chargés de compassion à l’'endroit de ces humains qui n’'ont pas appris à vivre. Des textes lucides, comme autant de mains tendues. Façon de dire le noir, de le mettre en lumière. Seul prélude possible à l’'espérance.

DALIDA - UNE ŒUVRE EN SOI

Éditions Nota Bene, Collection  « Va bene », 2002, 190 p.                                                             Prix : 19,95 $

                                                                                                                                                  ISBN : 2-89518-111-X 

Dalida, c’est Andromaque et Blanche Dubois, Cléopâtre et Dalila, Rita Hayworth et Mistinguett. La rencontre en une seule femme de plusieurs personnalités mythiques, réelles ou fictives, qui ont toutes aujourd’hui valeur d’archétype. Chanteuse avant tout, actrice à ses heures, celle qui aura été l’un des plus grands monstres sacrés du music-hall d’après-guerre occupe désormais une place de choix dans la mémoire collective. Publié d'abord quinze ans après sa disparition, ce livre est le tout premier essai consacré à la créatrice de Gigi L'Amoroso

 

Un texte singulier, un regard lucide sur une artiste célèbre, mais néanmoins méconnue. Au-delà de l'anecdote, est mise en lumière ici l'extraordinaire complexité du personnage Dalida, un être dont l'existence et le travail s'enchevêtrent jusqu'à former une œuvre apparemment éclatée, mais forte pourtant d'une implacable cohérence.

LES VOIES PARALLÈLES DE PAULINE JULIEN

SUIVI DE TRENTE-DEUX CHANSONS 

VLB éditeur, 1993, 164 p.                                                                                                                    Prix : 16,95 $

                                                                                                                                                 ISBN : 2-89005-553-1

Une part importante du répertoire de Pauline Julien illustre une quête, celle de l'identité féminine. Cette quête, individuelle, apparaît comme le noyau, le centre de tout son travail créateur : son travail d'interprète, bien sûr, et son travail d'écrivaine, puisque depuis 1970 elle ordonne ses mots pour en faire jaillir des chansons, des articles, des textes d'enchaînement pour la scène et, plus récemment, un récit de voyage.

Dans ce premier ouvrage québécois à lui être consacré, on voit d'abord comment s'est effectué pour la chanteuse le passage de l'interprétation à l'écriture. On découvre ensuite les particularités insoupçonnées de son œuvre écrite, une écriture souvent discrète, presque effacée, mais toujours souveraine. 

© 2019 Lucas Prud'homme-Rheault